inclinaison
étymologie
De incliner avec le suffixe -aison voir inclination, déclinaison.

nom

SingulierPluriel
inclinaisoninclinaisons

inclinaison \ɛ̃.kli.nɛ.zɔ̃\ féminin

  1. Obliquité des lignes droites ou des surfaces planes sur le plan de l’horizon.
    • Si nous portons la largeur de base du talus contre la pyramide à 100 mètres, le cubage de la rampe atteint 717.000 m3, et si dans ce dernier cas nous réduisons l’inclinaison de la rampe à 15°, le cubage dépasserait légèrement un million de mètres cubes. (Jean-Philippe Lauer, Observations sur les pyramides, n° 30 de la Bibliothèque d'étude, Imprimerie de l'Institut français d'archéologie orientale, 1960, p. 58)
    • L’inclinaison du terrain facilite l’écoulement des eaux.
    • L’inclinaison de ce mur est très sensible.
    • L’inclinaison de l’axe de la terre sur l’écliptique.
  2. (Mathématiques) Relation d’obliquité.
    • L’inclinaison de deux plans l’un sur l’autre.
    • Angle d’inclinaison.
  3. Inclination, penchant du cœur, des sentiments.
    • Les inclinaisons naissantes après tout, ont des charmes inexplicables, et tout le plaisir de l'amour est dans le changement. (Molière, Don Juan, acte I, scène 2)
  4. (Géographie) Angle formé avec le pôle Nord magnétique.
    • Le terrain ardoisier montre une succession de schistes et de quartzites des nuances les plus diverses, dont l’inclinaison générale est vers le sud de la boussole. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 15)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.059
Dictionnaire Français