indécis
étymologie
(milieu XVe siècle) Avec le préfixe négatif de in-, dérivé savant du latin decisus voir décider, décision. D’abord utilisé en langage juridique dans le sens de « non jugé ».

adjectif

SingulierPluriel
Masculinindécis
\ɛ̃.de.si\
Fémininindécise
\ɛ̃.de.siz\
indécises
\ɛ̃.de.siz\

indécis \ɛ̃.de.si\

  1. Qui n’est pas décidé.
    • Un point qui est demeuré indécis.
    • Question indécise.
    • La victoire fut longtemps indécise.
  2. (Par extension) Qui est vague , difficile à distinguer, à reconnaître ou à déterminer.
    • Le rousset doré. Ch. D'abord d'un beau jonquille mêlé de pourpre; ensuite brouillé d'un rouge indécis entre le pourpre et l’écarlate et d'un jaune jonquille plus ou moins foncé; […]. (Louis Secrétan, Mycographie suisse, ou, Description des champignons qui croissent en Suisse, particulièrement dans le canton de Vaud, aux environs de Lausanne, tome 1, Genève, 1833, p. 479)
    • Je n’éprouvais plus qu’une sensation vague des objets et des êtres. Tout passait devant moi, avec des formes indécises. (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Départ à neuf heures, par un temps toujours indécis. Mais les nuages montent et se déchirent par places, laissant voir quelques coins de ciel bleu. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 139)
    • La vraie question, nous le verrons, est de définir ce qu'était la magie pour les Anciens : science des "Mages" ou sorcellerie ? La frontière entre les deux est indécise, certainement autant qu'elle ne l'était, au Moyen-Âge, entre alchimie et science. (André-Julien Fabre, Mythologie et plantes médicinales de l'Antiquité, publié dans Histoire des Sciences Médicales. vol 37(1), 2003, p. 65)
  3. Qui a peine à se décider, qui ne sait pas se décider.
    • Son indécise sévérité mourait dans un doux sourire gravé sur ses lèvres. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • La bouche était indécise et molle, le menton fuyant, le nez camus; les yeux louchaient, ne louchaient pas tellement, louchaient un peu, si peu ! (Raymond Las Vergnas, Le Millième Jour, 1951)
    • Je te dis tout de suite, j’aime pas les indécis. Les gens qui disent : « Rasez-moi la tête ! », et puis après : « Oh ! ben, j’aurais peut-être préféré des nattes ! », non ! ça m’énerve. (Guy Bedos, Une voix humaine, dans Bête de scène, Éditions Hors Collection, 2004)
    • Le moins indécis des êtres, c'est quand même le partouzard. Il ouvre la porte du club privé, il se déloque, il vient avec une idée bien précise en tête : c'est jamais indécis un partouzard ! C'est même très décidé un partouzard. (Fabrice Luchini, Comédie française: Ça a débuté comme ça..., éditions Flammarion Québec, 2016, chap. 4)

traductions
nom

indécis \ɛ̃.de.si\ masculin (pour une femme on dit : indécise) singulier et pluriel identiques

  1. personne#fr-nom|Personne qui a peine à se décider, qui ne sait pas se décider.
    • C’est la méthode la plus réaliste, l’autre étant de répartir les indécis d’après le score moyen total obtenu par les OUI et NON dans le sondage, ce qui serait absurde, car les électeurs discrets anglophones n’ont certainement pas voté à45 % pour le OUI. (Gilles Gagné et Simon Langlois, Les raisons fortes : nature et signification de l’appui à la souveraineté du Québec. Presses universitaires de Montréal, 2002. 187 p. ; 23 cm. ISBN 2-7606-1837-4.)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.087
Dictionnaire Français