indien
étymologie
(Nom, sens 1) latin Indianus voir Inde, -ien.
(Nom, sens 2) De l’erreur par Christophe Colomb. voir Indes occidentales.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinindienindiens
Fémininindienneindiennes

indien \ɛ̃.djɛ̃\

  1. Relatif à l’Inde#fr|Inde ou à ses habitants.
    • Elle raffole de la cuisine indienne.
    • Du fabricant chinois de matériel informatique Lenovo au géant de l’acier d’origine indienne Mittal, les entreprises des pays émergents partent sans complexe à la conquête des entreprises de l’Ouest, même si ces rachats se heurtent parfois à de fortes résistances. (Le Devoir, 17 octobre 2006)
  2. Relatif aux habitants de l’Amérique dont les ancêtres vivaient déjà sur le continent avant l’arrivée des Européens.
    • ''Elle ferait la femme indienne, elle porterait les paquets, et moi je ferais semblant de lui donner des coups de bâton, et elle ferait semblant de pleurer, et alors…/>– Et alors, dit ma mère, mange ta soupe. (Marcel Pagnol, Le temps des secrets'', 1960, collection Le Livre de Poche, page 185)

    • Un statut constitutionnel que nous jugerions valable pourrait remplacer le statut actuel des réserves indiennes qui nous apportent autant d’inconvénients que d’avantages. (Ghislain Picard, Le Devoir, 17 octobre 2006)
synonymes

Relatif aux habitants de l’Amérique (2)


traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
indienindiens

indien \ɛ̃.djɛ̃\ masculin

  1. Cocktail Orangina grenadine.

Indien
étymologie
(Nom, sens 1) latin Indianus voir Inde, -ien.
(Nom, sens 2) De l’erreur par Christophe Colomb. voir Indes occidentales.
(Nom propre) (1603) Introduite par Johann Bayer dans son Uranometria, signifiant le sens 2 du nom commun.

nom

SingulierPluriel
indienindiens

Indien \ɛ̃.djɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : Indienne)

  1. (Géographie) Habitant de l’Inde (pays asiatique).
    • Les Indiennes offrent leurs puissants bras nus, des surfaces brunes et élastiques de chair entre leur jupe et le corselet étroit qui bande leurs omoplates et leurs seins. (Paul Nizan, Aden Arabie, chap. IX, Rieder, 1932 ; Maspéro, 1960)
    • Sa culture était pluriraciale, puisqu’une grande partie de sa littérature philosophique est l’œuvre de chrétiens et de juifs, et que ses traités de médecine et de mathématiques sont celle de Persans et d’Indiens. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
    • Le maniement des ophidiens est plus délicat : ne s’improvise pas charmeur de serpents qui veut! Les Indiens et les Marocains excellent dans cet exercice délicat qui impressionne les touristes. (L’Élevage en France 10 000 ans d’histoire, Éducagri, 1999, page 70)
    • Depuis l’indépendance, en 1947, on a construit 3 300 barrages en Inde. Pourtant, 250 millions d’Indiens n’ont toujours pas d’eau véritablement potable. (L’Express, 18 novembre 1999)
    • À partir du moment où deux milliards de Chinois et d’Indiens se mirent à réclamer leurs parts, fabriquant eux-mêmes tables et couverts, il convenait que l’Europe aux anciens parapets changeât de braquet. (André Bercoff, Précis de décomposition française, Éditions Albin Michel, 2008, p. 16)
  2. (Géographie) Habitant de l’Amérique dont les ancêtres habitaient déjà le continent avant l’arrivée des Européens.
    • À peine l’indépendance de l’Amérique du Nord fut-elle proclamée, la paix conclue avec l’ancienne métropole, que ces hommes qui criaient si haut à la tyrannie, à l’oppression, qui réclamaient contre la violation du droit des gens, dont, disaient-ils, ils étaient victimes, organisèrent avec cet implacable sang-froid qu’ils tiennent de leur origine une chasse aux Indiens. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • […], comme l'affirme l'Américain Pliny Miles, qui prétend avoir entendu le bruit des baleines à un ou deux milles de distance. Les Yankees ont peut-être hérité de l’ouïe des Indiens. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 38)
    • Cuba n'était pas encore colonisée et servait de refuge aux malheureux Indiens que le désespoir chassait d’Hispaniola ; les forêts en étaient remplies, et plus d'une fois ils attaquèrent les naufragés. (Washington Irving, Voyages et découvertes des compagnons de Colomb, Paris : librairie Hachette & Cie, 3e éd., 1893)
    • Christophe Colomb, on le sait, lorsqu’il aborda en Amérique, crut avoir atteint les Indes par une nouvelle route maritime et nomma en conséquence « Indiens » les premiers habitants qu’il rencontra. (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 13)
    • Les régions orientales de la Colombie, situées au-delà de la cordillère, ainsi que le Trapèze amazonien, ont été pendant des siècles considérées comme des « territoires sauvages », des espaces vides ou des « enfers verts ». Même aujourd'hui, quand on pense aux Indiens de l’Amazonie colombienne, on les imagine souvent comme des groupes d'individus isolés […]. (Luisa Fernanda Sánchez, Les fils du tabac à Bogotá : Migrations indiennes et reconstructions identitaires, Éditions de l’IHEAL, 2007, chap. 1)
    • Peut-on dire que l’élimination des Indiens d’Amérique relève du génocide ? (L’Express, 5 avril 2004)
    • Ici, les Indiens de l’Amazonie sont loin d’être isolés et naïfs. (L’Express, 8 août 2005)
synonymes
Habitant de l’Inde :
  • Indien d’Asie
Habitant de l’Amérique :

traductions
nom propre

Indien \ɛ̃.djɛ̃\ masculin singulier

  1. (astronomie) Constellation du ciel austral, bordée par la Grue, le Microscope, l’Octant, le Paon, le Télescope et le Toucan.
synonymes
  • Indus
  • Oiseau indien (rare)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français