indubitablement
étymologie
Dérivé de indubitable avec le suffixe -ment.

adverbe

indubitablement \ɛ̃.dy.bi.ta.blə.mɑ̃\

  1. D’une façon indubitable.
    • C'est la muse indubitablement qui inspire les mauvais vielleurs. (Jean-Louis Guez de Balzac, le Barbon)
    • Je vous jure par le Seigneur qu'indubitablement je vous prendrai. (Louis-Isaac Lemaistre de Sacy, Bible, Ruth, III, 13)
    • Il y a des gens, à la vérité, qui prétendent qu’un homme qui se vantait d’avoir un génie familier, était indubitablement un peu fou ou un peu fripon. (Voltaire, Dictionnaire philosophique, Locke)
    • Par malheur, je n’ai point l’art de me contrefaire ; Il vient pour un sujet qui ne saurait me plaire, Et je le marquerais indubitablement. (Jean-Baptiste Louis Gresset, Le Méchant, 1747, I, 4)
    • En effet, le cap Bathurst et le territoire y confinant se trouvaient indubitablement situés au-dessus du soixante-dixième parallèle. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Les Français traversent indubitablement une crise qui n’est pas seulement économique et sociale mais qui est avant tout une crise de la morale. (Catherine Dyja, L'Insurrection qui vient, dans la " Revue de la Défense nationale" de juillet 2009)
    • La forêt dense d'un Touareg du milieu saharien sera indubitablement moins boisée que celle d'un Sénoufo de la zone soudanienne, qui elle-même sera considérée comme une forêt claire ou secondaire par un habitant baoulé de la zone guinéenne. (Philippe Birnbaum, Biodiversité au Sahel: Les forêts du Mali, 2012, édition Quæ, p. 7)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français