industrialisation
étymologie
Dérivé de industrialiser avec le suffixe -ation.

nom

SingulierPluriel
industrialisationindustrialisations

industrialisation \ɛ̃.dys.tʁi.ja.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Processus d’extension et d’intensification des activités industrielles.
    • Partout le rail assied la victoire de l’industrialisation, relance toutes les activités de pointe, ancre le capitalisme. (Jean-Pierre Rioux, La révolution industrielle 1780-1880, Le Seuil (Collection Histoire), 1971, p. 78)
    • Pour le Chili du XIXe siècle, qui faisait l’expérience d’un début d’industrialisation, l’ennemi et le partenaire principal était l’Empire britannique. (Armando Uribe, ''Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
    • On peut sans doute soutenir aujourd’hui que les dénominateurs de l’industrialisation, de la technologie et autres variables analogues ont la force de l’universalité. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, pp. 79-80)
  2. (histoire) Période historique correspondante, caractérisée par le fait que la production industrielle dépasse la production agricole en volume et marquée par des changements sociaux et culturels plus ou moins profonds.
    • Le militant faisait connaissance avec le prolétariat ardennais de la première industrialisation, prompt et quelque peu libertaire, qui put le gêner dans la discussion […] (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
  3. (ingénierie) Action de rendre industriel un procédé ou une technique, c’est-à-dire se mettre en mesure de reproduire le bien ou le service à grande échelle, à faible coût et avec un taux réduit de défauts ou d’échecs.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français