infléchir
étymologie

De in- et fléchir, pour correspondre à inflexion d’après fléchir/flexion.


verbe

infléchir \ɛ̃.fle.ʃiʁ\ transitif conjugaison (pronominal : s’infléchir)

  1. Courber, ployer.
    • Infléchir un jonc.
    • Infléchir une branche d’arbre.
    • Rameaux infléchis, rameaux recourbés du dehors en dedans.
    • Les pièces sont larges et sombres, avec des planchers d’un chêne infléchi par le poids des ans. (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 13)
  2. (Figuré) Modifier, faire changer un comportement, une politique, une décision.
    • ''– […] tu dois savoir que je suis toujours prête à me concerter avec toi sur la stratégie à suivre ou à infléchir s’il y avait lieu d’infléchir./>– Il n’y a pas lieu d’infléchir, Mère. (Philippe Labro, L’étudiant étranger'', Gallimard, 1986, page 219)

    • "En n’agissant qu’imparfaitement sur les différents leviers disponibles, l’État ne s’est pas donné les moyens d’infléchir les comportements à risque", dénonce la Cour qui dresse une longue liste des échecs de la politique de prévention de l’alcoolisme. (Élodie Bécu, Alcool : la France trop tolérante, Vosges Matin, 14 juin 2016)
  3. (grammaire) Décliner un nom ou conjuguer un verbe.
  4. (pronominal) (optique) Dévier, en parlant de rayons lumineux.
    • Le point où des rayons lumineux s’infléchissent.
    • Des rayons infléchis. Voyez « inflexion ».

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français