infortuné
étymologie
Du latin infortunatus.

adjectif

SingulierPluriel
Masculininfortuné
\ɛ̃.fɔʁ.ty.ne\
infortunés
\ɛ̃.fɔʁ.ty.ne\
Féminininfortunée
\ɛ̃.fɔʁ.ty.ne\
infortunées
\ɛ̃.fɔʁ.ty.ne\

infortuné \ɛ̃.fɔʁ.ty.ne\

  1. Qui est tombé dans l’infortune.
    • Prince infortuné. — Reine infortunée.
    • Les jours se passaient ainsi, […] tristes et cruels pour l’infortuné Torchonnet que son maître maltraitait sans relâche. (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
    • (Par extension) Vie infortunée. — Jours infortunés. — Sort infortuné.

traductions
nom

SingulierPluriel
infortunéinfortunés

infortuné \ɛ̃.fɔʁ.ty.ne\ masculin (pour une femme on dit : infortunée)

  1. (soutenu) Celui ou celle qui vit dans l’infortune.
    • Les infortunés qui, sans doute, ont mérité ainsi, sans le savoir, la bienheureuse éternité, ces infortunés, depuis les temps les plus anciens, se sont évertués à épierrer ces immensités du Causse, ces plateaux calcaires […] (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (exag) Celui ou celle qui n’a pas de chance.
    • J’ai perdu quelques heures précieuses de ma vie à lire, comme tant d’autres infortunés, les élucubrations anti-juives de M. Drumont, […] (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs/Chapitre 1, Joseph Victorion et Cie, 1906)
    • L’infortuné n’avait pas eu le temps de presser ce bouton. Déjà ses assaillants le frappaient, sauvagement, par derrière. (Francis Carco, Les Hommes en cage, Éditions Albin Michel, Paris, 1936, p. 120)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français