inhibition
étymologie
Du latin inhibitio.

nom

SingulierPluriel
inhibitioninhibitions

inhibition \i.ni.bi.sjɔ̃\ féminin

  1. (Ancienne Jurisprudence) Défense, prohibition. Il se joint presque toujours avec le mot « défense » et il est plus usité au pluriel qu’au singulier.
    • Inhibitions et défenses sont faites à toutes personnes.
    • L’arrêt, l’ordonnance portait inhibitions et défenses.
  2. Action d’inhiber.
    • Ce jour d’huy, fuyant l’Angleterre pour ne point partager le mauvais sort de Hardquanonne, nous avons, par timidité et crainte, à cause des inhibitions et fulminations pénales édictées en parlement, abandonné, à la nuit tombante, sur la côte de Portland, ledit enfant Gwynplaine, qui est lord Fermain Clancharlie. (Victor Hugo, L’homme qui rit, avril 1869)
    • Il fallait songer à la possibilité de cette mort par inhibition.(Collectif, Au siècle de Maupassant, 2010)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français