inintelligible
étymologie
Dérivé de intelligible avec le préfixe in-.

adjectif


inintelligible \i.nɛ̃.tɛ.li.ʒibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas intelligible, qu’on ne peut comprendre par l'intelligence ou l'ouïe.
    • […] ainsi s’enroulent, pour ainsi dire, comme le fil sur le fuseau, tous ces commentaires ingénieux d’un texte inintelligible. (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Il me salua gauchement, et prononça, en moldave, quelques paroles qui restèrent inintelligibles pour moi. (Alexandre Dumas, ''Les Mille et Un Fantômes, 1849)
    • Le charlatanisme des saints-simoniens fut aussi dégoûtant que celui de Murat; d’ailleurs l’histoire de cette école est inintelligible quand on ne la rapproche pas des modèles napoléoniens. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, note en bas de page 360)
    • C’est afin d’améliorer l’orthographe des écoliers qu’on se propose de rendre inintelligible pour eux tout ce qui a été imprimé jusqu’à cette époque. (Pierre Louÿs, Une réforme dangereuse, 1904, dans Archipel, 1932)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français