innocence
étymologie
Du latin innocentia.

nom

SingulierPluriel
innocenceinnocences

innocence \i.nɔ.sɑ̃s\ féminin

  1. État de celui qui n’est pas coupable.
    • Elle appelle le délinquant à son tribunal ; elle commence par lui administrer la bâtonnade pour lui rafraîchir la mémoire, et ensuite elle lui dit : Prouve ton innocence. (Eugène Pelletan, Les droits de l'homme, 1858, p.107)
    • On a reconnu son innocence.
    • Défendre la cause de l’innocence.
    • Plaider l’innocence.
    • Persécuter, poursuivre l’innocence.
    • Protéger, sauver, faire triompher l’innocence.
  2. État, qualité de celui qui ne commet pas le mal sciemment, qui est pur et candide.
    • Pour offenser Dieu, mes enfants, pour perdre l’innocence et mériter l'enfer, il n'est pas nécessaire de faire aucune action déshonnête ; le désir seul est un crime. (Explication historique, dogmatique, morale, liturgique et canonique du catéchisme, par l'abbé Ambroise Guillois, 10e éd., tome 2, Le Mans : chez Monnoyer frères, 1863, p. 423)
    • Invisible et sans rien troubler de ma présence,
      comme un Zeus vêtu d'air aux âges d’innocence,
      que ne puis-je « inspecter » le grand travail des champs !
      (Paul Fort, Le livre des visions : Vivre en Dieu, éd. 1941, p.23)
    • ''Vous étiez innocents ? De quoi préserve-t-elle, l’innocence ?/>Même le Créateur nous dit d’égorger les agneaux pour nos réjouissances./>Jamais les loups… (Amin Maalouf, Le rocher de Tanios'', Grasset, 1993, collection Le Livre de Poche, page 154.)

    • L’innocence de nos premiers parents.
    • Adam fut créé dans un état d’innocence.
    • Vivre dans l’innocence.
    • Elle a conservé son innocence dans les occasions où elle courait le plus grand danger.
    • Perdre son innocence.
    • Abuser de l’innocence d’une jeune fille.
  3. Qui n'est pas malfaisant, qui ne nuit pas.
    • L’innocence d’un agneau, d’une colombe, d'une oie blanche.
    • L’âge d’innocence, L’enfance.''
    • ''(Figuré), en termes de Dévotion,
    • La robe d’innocence, L’état d’innocence.
  4. État de celui qui a l’esprit faible, borné.
    • Son innocence est vraiment ridicule.
antonymes
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français