innombrable
étymologie
Du latin innumerabilis.

adjectif

SingulierPluriel
innombrableinnombrables

innombrable \i.nɔ̃.bʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut se dénombrer.
    • Ce sont les larves des pucerons qui, réunies en familles innombrables, recouvrent quelquefois des branches entières de nos arbres fruitiers, la tige de nos fleurs, de nos légumes. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • […], ces infortunés, depuis les temps les plus anciens, se sont évertués à épierrer ces immensités du Causse, ces plateaux calcaires que leur industrie mal rétribuée a compartimenté de murets innombrables d'un gris bleuâtre. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les oiseaux innombrables nichent dans les falaises escarpées, et effarés par la sirène des navires, s'envolent en nuages bruyants. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Devant une table, encombrée par un chanteau de pain, une demi-meule de gruyère et une innombrable quantité de bouteilles vides, les deux amis qu’on croyait morts devisaient paisiblement comme des sages. (Louis Pergaud, La Disparition mystérieuse, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Par hyperbole) Multiple.
    • La société existe. Elle veut vivre. Donc elle réagit. Supposez qu'elle ne se défende pas : elle serait en quelques heures la proie d'innombrables fripouilles... Tout s'écroulerait. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Bert Smallways était un individu comme il y en avait d’innombrables millions en Europe, en Amérique et en Asie, qui, au lieu de naître enracinés dans un sol, naquirent au milieu d’un torrent dans lequel ils se débattaient sans y rien comprendre. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 119 de l’éd. de 1921)
    • Il nous apportait des preuves innombrables et incontrôlables de sa bonne foi, de « son dévouement jusqu'à terre ». (Albert Londres, L'Homme qui s'évada, p.111, Les éditions de France, 1928)
synonymes antonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français