intégralement
étymologie
Dérivé de intégral, par son féminin intégrale, avec le suffixe -ment.

adverbe

intégralement \ɛ̃.te.ɡʁal.mɑ̃\

  1. D’une manière intégrale.
    • Je suis d’avis, moi, qu’en quelques mois de temps l’on pourra racheter les créances pour une somme de, et payer intégralement par arrangement. (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834)
    • Le secret intégralement connu aujourd'hui ne doit pas retentir en vain à nos oreilles inattentives, et mon but sera d'y chercher la date des épouvantables événements. (Le Grand Coup, avec sa date probable, c'est-à-dire le grand châtiment du monde et le triomphe universel de l’Église, probablement le 19-20 septembre 1896, par un prêtre du diocèse de Moulins, Vichy : à l'imprimerie de P. Vexenat, 1894)
    • […] : sous l'ancien régime, en Gascogne, le droit d'aînesse ne souffrait jamais d'exception, et un bien de famille conservé intégralement, de génération en génération, n'était jamais divisé. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français