intempérie
étymologie
(XVIe siècle) Du latin intemperies de même sens.

nom

SingulierPluriel
intempérieintempéries

intempérie \ɛ̃.tɑ̃.pe.ʁi\ féminin

  1. (Météorologie) mauvais temps#fr|Mauvais temps.
    • Si les grains ont souffert de l’intempérie des saisons, il faudra recourir au criblage qui produit ordinairement un pour cent de déchet, lequel sera vendu au profit de la République. (Ch. Lorrain, Les subsistances en céréales dans le district de Chaumont: de 1788 à l'an V, Chaumont : R. Cavaniol, 1911, vol.1, p.503)
    • Cette couverture, tordue par les intempéries du climat parisien, s’avançait de trois pieds sur la rue. (Honoré de Balzac, La Maison du chat-qui-pelote, 1829)
    • Les intempéries meurtrières des Alpes-Maritimes avaient été classées orange, mais pas rouge. C’est quoi l’alerte rouge ? (Gérald Roux, Expliquez-nous… l'alerte météo rouge ↗, franceinfo.fr 5 octobre 2015)
  2. (vieilli) Mauvaise constitution des humeurs du corps.
    • Ce qui marque une intempérie dans le parenchyme splénique, c’est-à-dire la rate. (Molière, Le Malade Imaginaire, 1673.)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français