interrupteur
étymologie
Du latin interruptor.

nom


interrupteur \ɛ̃.tɛ.ʁyp.tœʁ\ ou \ɛ̃.te.ʁyp.tœʁ\ masculin (dans le cas d’une femme qui interrompt, on dit interruptrice)

  1. Personne qui interrompt une personne qui parle.
    • Debout devant sa table comme s'il était à la tribune de la Chambre et faisant face à des interrupteurs le défiant, il poursuivit, penché en avant, ses larges et lourdes joues tremblantes de colère : « Qu'est-ce que vous dites […] ? … » (Raphaël Viau, Mon “mien” joli, XXI ; Librairie des Éditions Modernes, Paris, 1921, page 104)
  2. (Électrotechnique) (composants) Dispositif qui a pour but d’interrompre un circuit électrique et le passage du courant.
    • Les cliquets se lèvent quand leurs électros respectifs reçoivent le courant, c'est à dire quand les interrupteurs à tube de mercure des relais sont fermés. (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, page 75)
    • Un circuit va-et-vient est un montage électrique qui permet d'éteindre ou d'allumer une lampe (ou tout autre appareil électrique) à partir de deux interrupteurs, par exemple un interrupteur à chaque bout d'un couloir pour une même lampe d'éclairage. (Montage va-et-vient sur l’encyclopédie Wikipédia)
  3. (Par extension) Tout dispositif permettant de fermer ou d’ouvrir un courant.
    • Le bouton d’appel d’une sonnerie électrique, le bouton d’allumage ou d’extinction de lampes électriques sont des interrupteurs.
    • Parfois gêné de s'être laissé aller à des confidences, Scherbius m'implore de les oublier, comme si l'on pouvait purger sa mémoire en actionnant un interrupteur. (Antoine Bello, Scherbius (et moi), Gallimard, page 24)
synonymes

dispositif


traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français