intrigue
étymologie
(Milieu du XIVe siècle) De l’italien intrigo voir intrique, intriquer.

nom

SingulierPluriel
intrigueintrigues

intrigue \ɛ̃t.ʁiɡ\ féminin

  1. Pratique secrète qu’on emploie pour faire réussir ou pour faire manquer une affaire.
    • C’est un homme de talent, qui connaît la Grèce, ses ressources, ses intrigues, qui peut tirer parti des unes et faire bientôt disparaître les autres. (Anonyme, Grèce. - Administration intérieure, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Des chansons et des quolibets populaires, se joignant aux intrigues de la cour, ruinèrent auprès du roi le crédit d’un homme de bien. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Pour moi, j'ai horreur de ces plates intrigues qui finiront par des mariages, des sous-préfectures, des recettes générales. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • La reine prit ce conseil en bonne part, et Frédégonde se mit à préparer sourdement, à force d’intrigues, le piège qu’elle voulait lui dresser. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Ce coin perdu de Jan-Mayen n'est pas à l'abri des cancans, des mystères, des intrigues et même des complications diplomatiques. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Parmi les voyageurs, il n’y avait pas de comédiennes et des écrivains. Mais aussi des diplomates et des espions. […] À l’époque, les intrigues allaient bon train. (C’est pas sorcier, Istanbul, c’est Byzance !, 2002)
  2. Commerce secret de galanterie.
    • Que faire donc ? je ne fume jamais ; la fidélité matrimoniale est bien ennuyeuse ; dans une intrigue où le cœur n'est que chatouillé on ne vise qu'au dénoûment : la promenade est mon unique plaisir ; triste plaisir à vingt ans ! (Évariste de Parny, « Lettre à Bertin, du Cap de Bonne-Espérance, octobre 1777 », dans le recueil Œuvres d'Évariste Parny, tome 1, Paris : chez Debray, impr. Didot l'aîné, 1808, p. 219)
    • Dans Malhação par exemple, comme d'ailleurs dans toute télénovela, il y a une famille centrale autour de laquelle se greffent des intrigues amoureuses, mêlant tour à tour les thèmes de la santé, la jeunesse, la joie et la sexualité, et surtout l’adultère. (Stéphane Malysse, « Ce que la beauté fait faire : Sociétés et corps en transformations. Études brésiliennes », chap. 11 de Quête de beauté, pratiques culturelles et risques, dirigé par Bernard Cadet & Gérard Chasseigne, Éditions Publibook Université, 2012, p. 205)
  3. (Littérature) (Cinéma) Ensemble des différents incidents qui forment le nœud d’une pièce ou d'un film.
    • Le premier correspond à l’intrigue, dans laquelle on se laisse entraîner d'autant plus facilement que la feuilletonisation du récit est parfaitement maîtrisée grâce à un découpage et un rythme qui ménagent suspense, dévoilements et rebondissements. (Bernard Leconte & Érika Thomas, Écrans et politique, L'Harmattan, 2004, page 106)

traductions
traductions
traductions
forme fléchie

intrigue \ɛ̃.tʁiɡ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de intriguer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de intriguer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de intriguer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de intriguer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de intriguer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français