irascible
étymologie
Du latin irascibilis (« se mettre en colère »), venant de ira (« colère »).

adjectif

SingulierPluriel
irascibleirascibles

irascible \i.ʁa.sibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui s’emporte facilement, qui est prompt à se mettre en colère.
    • Marc était noble, souvent généreux, loyal, courageux mais irascible, impressionnable et d'humeur changeante, capable d'une violence extrême et même de cruauté dans ses emportements soudains. (René Louis, Tristan et Iseult, 1972)
    • Il était visible, à la contenance du maître, qu’il était d’un caractère franc mais impétueux et irascible. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les effigies qu’on publia de lui soulignaient d’abord une immense moustache noire et, en second lieu, derrière la moustache, un air farouchement irascible. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 34 de l’éd. de 1921)
  2. (Philosophie scolastique) Qualifie la faculté par laquelle l’âme se porte à surmonter les difficultés qu’elle rencontre dans la poursuite du bien ou dans la fuite du mal.
    • L’appétit irascible.
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français