iris
étymologie
Du latin iris, lui-même du grec ancien ἶρις, même sens, associé à Iris de la mythologie grecque, transformée en arc-en-ciel. Les sens anatomique et arc-en-ciel apparaissent en 1478.

nom

iris \i.ʁis\ masculin invariable

  1. (anatomie) Partie colorée de l’œil qui environne la prunelle et qui présente quelquefois des nuances circulaires et concentriques.
    • Cette affection est caractérisée par une sensibilité exagérée de l'œil à la lumière; de là une contraction spasmodique de l’iris, quelquefois avec occlusion complète de la pupille, de sorte que les personnes nyctalopes voient très-bien pendant la nuit, mais cessent de voir pendant le jour. (Dr Rouault, « De l'emploi de la belladone dans les maladies des yeux », dans le Journal des connaissances médico-chirurgicales, n° 3 du 1er février 1857, p. 57)
    • On remarquera par ailleurs que l’iris de cet œil est hétérochrome. Il est pigmenté en brun, mais aussi en bleu. (Michel Roca, Manuel d’auto-évaluation : ophtalmologie des petits animaux, Wolters Kluwer France, 2002, p. 28)
    • Mais c’était l’irrégularité de la couleur de ses iris, l’un bleu pâle et l’autre jaune, qui achevait de conférer à son visage une étrangeté indéfinissable. (Mélusine Vaglio, Kitty Lord : L’Anneau ourovore, Hachette Livres, 2006)
    • Grégoire ne se rappelait pas à quel moment les yeux de son père s’étaient vidés de leur couleur. À un certain moment, une buée grisâtre avait recouvert l’iris brun, le regard était devenu transparent. (Hélène Vachon, La Manière Barrow, Éditions Alto, 2013, p. 17)
  2. (fleurs) Genre de plantes monocotylédones à fleur de couleur vive et de bonne taille.
    • Les toits de chaume des bâtiments, au sommet desquels poussaient des iris aux feuilles pareilles à des sabres, fumaient un peu comme si l’humidité des écuries et des granges se fût envolée à travers la paille. (, Histoire d’une fille de ferme, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, pages 89-90.)
    • Au milieu de la mousse espagnole et des lentilles d'eau s'épanouissent la jacinthe d'eau et l'iris bleu, emblème de la Louisiane. (La Louisiane des bayous, Site Le Monde, le 9 mars 2007)
  3. (ellipse) (Cosmétologie) La racine de cet iris dans ses emplois en parfumerie.
    • Poudre à poudrer […] sur huit livres, on mêle une livre d’iris, racine qui sent naturellement la violette […] (L’Agronome ou Dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
    • Je la serre d’un peu près pour ne pas perdre le rythme, enveloppé d’un frais parfum mêlé de crème Tokalon et de poudre à l’iris. (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 212.)
  4. (analogie) Arc-en-ciel.
  5. Pierre d’iris, iris : Quartz irisé.
  6. (Mécanique) Système mécanique constitué de plaques assemblées en cercle, permettant par un mécanisme d’obturer l’ouverture centrale progressivement en lui conservant la forme d’un cercle.
    • Diaphragme à iris, iris d’un appareil photo.

traductions
traductions
Iris
étymologie
(mythologie) Via le latin Iris#la|Iris, du grec ancien Ἶρις.
(astronomie) Découverte par John Russell Hind et nommée à partir de la déesse grecque de l’arc-en-ciel.

nom propre

Iris \i.ʁis\ féminin

  1. (Divinité) Fille de Thaumas et de l’océanide Électre, messagère des dieux, et principalement d’Héra.
    • Iris, (Mytholog.) divinité de la fable, qui la fait fille de Thaumas & d’Electre. C’étoit, disent les Poëtes, la messagere des Dieux & celle de Junon en particulier, comme Mercure l’étoit de Jupiter. (« Iris », dans L’Encyclopédie, 1751)
  2. (astronomie) (7) Iris, planète mineure.

traductions
nom commun

Iris \i.ʁis\ féminin

  1. (distinctions) Prix de cinéma québécois, ayant remplacé les Jutra en 2017.
    • La cérémonie de remises des prix Iris, qui récompensent le meilleur du cinéma québécois, n’a pas été annulée, mais elle se voit scindée en deux parties à la visibilité bien différente… La plupart des Iris, dont le prix hommage destiné à Alanis Obamsawin, seront remis dans une cérémonie en ligne seulement animée par Élise Guilbault, Mani Souleymanlou et Guillaume Lambert. (Le Devoir, 10 juin 2020)
prénom

Iris \i.ʁis\ féminin

  1. Prénom féminin.
    • J’ai pas rêvé, elles sont bien entrées ici, même que cette ordure de Fiorello s’est mis à foutre une toise à Iris et c’est à ce moment que… ça va, j’enchaîne. (Ange Bastiani, Arrête ton char, Ben Hur !, chapitre 12, NRF Série Noire, 1954)
    • Histoire de désappesantir, Renata propose à Iris de visiter l’appartement et d’aller découvrir sa chambre. (Philippe Adler, Qu’est-ce qu’elles me trouvent ?, 1990)

IRIs
forme fléchie

SingulierPluriel
IRIIRIs

IRIs masculin

  1. Pluriel de IRI.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français