ironique
étymologie
(XVIe siècle) Du bas latin ironicus.

adjectif

SingulierPluriel
ironiqueironiques

ironique \i.ʁɔ.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Où il y a de l’ironie.
    • Il remarqua l'étonnement ironique du caporal... Le tirailleur était impassible. (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • […] dans un discours du 11 mai 1907, à la Chambre des députés, Jaurès m’a appelé le « métaphysicien du syndicalisme », sans aucun doute avec une intention ironique. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, note de bas de page 57)
    • Sofer se rendit compte qu'il souriait niaisement bien que les questions posées méritassent beaucoup plus de sérieux. Il se contrôla et reprit sa posture distante, plus ironique que vraiment sévère. (Marek Halter, Le Vent des Khazars, Éditions Robert Laffont, 2011, chap. 4)
  2. contraire#fr|Contraire, opposé.
    • Grâce aux combinaisons subtiles d’un ironique destin. (Carco, Montmartre, 1938)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.051
Dictionnaire Français