irriguer
étymologie
Du latin irrigo  composé de in et de rigare (« arroser »).

verbe

irriguer \i.ʁi.ɡe\ transitif conjugaison

  1. Arroser par des irrigations.
    • Ces plantations sont irriguées au moyen de canaux dérivés des sources ou des cours d'eau, ou de norias, de machines mises en mouvement par un chameau ou une mule et servant à élever les eaux de la nappe souterraine. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 221)
    • Dans la seconde moitié du XXe siècle, les Américains avaient détourné le cours du fleuve Colorado ; ce dernier ne se déversait plus dans la mer de Cortez, mais servait à irriguer les États du Nouveau-Mexique et du Texas. Côté États-Unis, on voyait des champs verdoyants ; côté Mexique, tout était aride. (Françoise Vergès, À vos mangues !, traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine, 2005/4, n° 100, p. 320)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.630
Dictionnaire Français