irritation
étymologie
Du latin irritatio.

nom

SingulierPluriel
irritationirritations

irritation \i.ʁi.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. État d’une personne irritée, effervescence violente de l’esprit.
    • […]; l'assassinat de la duchesse de Praslin, par son mari, pair de France, accrurent l'irritation publique. (Alfred Barbou ↗, Les Trois Républiques françaises ↗, A. Duquesne, 1879)
    • Son irritation fut très vive. J’ai tâché d’adoucir son irritation. Calmer l’irritation des esprits.
  2. Action de ce qui irrite les membranes, les organes, les nerfs, etc., ou l'état d'inflammation douloureuse qui en résulte.
    • L’application de ce médicament sur la peau y détermine une irritation très vive. Ses nerfs sont dans une grande irritation.
  3. Colère plus ou moins contenue et mêlée d'impatience.
    • Et, peu à peu, de la douceur primordiale, un peu timide et avide de tendresse de son caractère, montaient une sourde irritation, une rancœur et une révolte. (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français