isard
étymologie
(XIVe siècle) De l’occitan isar, isart, également attesté sous la forme sarri, en espagnol sarrio.

nom

SingulierPluriel
isardisards

isard \i.zaʁ\ masculin

  1. chamois#fr|Chamois des Pyrénées.
    • Je suis enfant de la montagne,
      Comme l’isard, comme l’aiglon ;
      Je ne descends dans la campagne
      Que pour ma poudre et pour mon plomb.
      (Théophile Gautier, Le Chasseur)
    • Vaste de 9000 ha de terrains domaniaux situés entre 900 et 2800 m d'altitude, la réserve du Mont-Vallier abrite une population d’isards, de densité moyenne supérieure à 18 têtes pour 100 ha. Entre 1983 et 1989, cent quatorze isards ont été capturés par les agents spécialisés de l’Office National des Forêts. (M. Geraud & D. Nebel, Reprise d’isards par filets verticaux en réserve domaniale de chasse du Mont-Vallier (Ariège) : Bilan 1983-1989, dans Techniques de capture et de marquage des ongulés sauvages : Actes du Symposium, Meze (Hérault), 20-21 et 22 mars 1990, coordonné par Dominique Dubray, Office National de la Chasse & CNERA Faune de montagne de Montpellier, 1993, p. 307)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français