jet
étymologie
(jet#fr-nom-1|Nom 1) Déverbal de fr.
(jet#fr-nom-2|Nom 2) Emprunt à l’anglais jet correspondant à la violente émission des gaz sortant d’un réacteur d’avion.

nom

SingulierPluriel
jetjets

jet \ʒɛ\ masculin

  1. Action de jeter ou mouvement qu’on imprime à un corps en le jetant.
    • J’aimerais autant que vous me dissiez que l’Iliade d’Homère, ou la Henriade de Voltaire est un résultat de jets fortuits de caractères. (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)
    • Le jet d’une bombe, d’une grenade, d’une pierre.
  2. (Spécialement) (marine) Action de jeter à la mer une partie du chargement dont on veut se débarrasser pour une raison quelconque, par exemple pour sauver un navire.
    • Jet de marchandises.
  3. (Pêche) Tout le poisson qui sera pris par le coup de filet.
    • Acheter le jet du filet.
  4. (peinture) Manière plus ou moins naturelle dont les mouvements, les plis d’une draperie sont rendus dans un tableau.
    • Le jet d’une draperie.
    • Des draperies d’un beau jet.
  5. (fonderie) Action d’introduire, de faire couler la matière dans le moule, lorsqu’elle est en fusion.
  6. (Par extension) (fonderie) Ouvertures ménagées pour donner passage à la matière en fusion et la distribuer dans toutes les parties du moule.
  7. (Figuré) Ce que l'on fait en une fois de manière continue.
    • Ce fragment est du bienheureux Félix Neff pasteur des Hautes-Alpes ; il nous a été communiqué par sa famille, qui l’a trouvé parmi ses papiers, écrit sur une feuille volante , comme un premier jet. (Martin Luther, dans Feuille religieuse du Canton de Vaud, vol.11, note de bas de page 308, 1836)
  8. Flux d'un liquide ou d'un gaz, qui jaillit avec force en filet, en colonne, etc.
    • […] et, à cet instant précis, le halètement sourd d'une locomotive et son cri rauque montant dans un jet de vapeur, m'emplirent d'un tel tumulte de sensations heurtées qu'eussé-je vu l'océan surgir et balayer de contraste le hideux mur de l'hôpital Lariboisière, ma stupéfaction n'aurait pas été plus profonde. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Chiquant du tabac et recrachant entre ses dents gâtées des jets de salive marron, son père explosa de colère, […]. (Catherine Fourgeau, Dobadjo: la première épouse, L'Harmattan, 2000, page 239)
    • […] ; l'autre, son barda sur l'épaule, les chausses lui dégringolant le long des jambes, la tête rejetée en arrière et s'envoyant un jet de sa gourde dans le gosier, a l'allure épaisse et la trogne truculente d'un rustaud des Flandres. (Rachel Valentino, La formation de la peinture française: le génie celtique et les influences, éd. G.P. Maisonneuve, 1936, page 307)
    • Après lui avoir massé le cuir chevelu pendant une bonne minute, elle lui remit la tête sous le jet en s'attachant à ne pas crisper les doigts pendant qu'elle le rinçait. (Tracy Wolff, Un bonheur inattendu, traduit de l'anglais (USA), Éditions Harlequin, 2013, chap. 15)
  9. (apiculture) Nouvel essaim qui sort de la ruche.
    • Jet d’abeilles.
  10. (analogie) Bourgeons, des scions que poussent les arbres, les vignes.
    • Cet arbre a fait, a donné de beaux jets cette année.
  11. (fauconnerie) Courte lanière attachée à la patte de l'oiseau

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
jetjets

jet \dʒɛt\ masculin

  1. (Anglicisme) Aéronef à réaction.
    • J’ai un jet privé.
synonymes
traductions
  • allemand : Jet
  • anglais : jet
  • espagnol : jet, reactor
  • italien : jet



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français