juppette
étymologie
De Juppé, nom de famille d’Alain Juppé, avec le suffixe -ette.

nom

SingulierPluriel
juppettejuppettes

juppette \ʒy.pɛt\ féminin

  1. (politique) (France) (familier) Prime à la casse des vieilles automobiles.
    • Il y a un an, L'Expansion, dans son numéro de juillet, titrait en couverture : « Pourquoi les Français ne roulent plus français. » L'explication tenait en un cocktail explosif : balladurette et juppette, lancées pour stimuler artificiellement le marché, ont faussé la notion de prix et favorisé les ventes de constructeurs étrangers beaucoup plus compétitifs. (Balladurette et juppette ont aggravé la crise automobile, L'Expansion n° 529, 11 juillet 1996, page 34)
    • La « juppette » c'est un peu l'antigel des constructeurs et des concessionnaires automobiles. Rien de mieux qu'un coup de prime automobile pour éviter le traditionnel point mort estival. Alors que la jupette expire fin septembre, les acheteurs se pressent chez leur concessionnaire pour en profiter. (Le sprint final de la juppette dope l'auto. Plus qu'un mois pour profiter de la prime, Libération, 2 septembre 1996)

nom

SingulierPluriel
juppettejuppettes

juppette \ʒy.pɛt\ féminin

  1. (politique) (France) (familier) Ministre femme du gouvernement Alain Juppé.
    • Ses employeurs, les grandes administrations, sinon un passage au cabinet de la juppette Colette Codaccioni, le savaient à peine. (Pascale Nivelle, Femme à complies, Libération, 13 janvier 2005)
    • Chez les chiraquiens, l'expérience douloureuse des « juppettes » reste dans les mémoires. (Didier Hassoux, L'école des femmes, Libération, 7 février 2001)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français