kérosène
étymologie
Appelé d’abord kérosine en 1862, puis kérosène à partir de 1865 ; emprunté à l’anglais kerosene, lui-même dérivé du grec κηρός kêros, « cire » avec le suffixe anglais -ene (français -ène).

nom

SingulierPluriel
kérosènekérosènes

kérosène \ke.ʁɔ.zɛn\ masculin

  1. Mélange d’hydrocarbures produit par raffinage, qui fut longtemps utilisé comme liquide d’éclairage et sert de nos jours surtout comme carburant pour les avions et comme additif dans l'essence d'automobile.
    • Je rappelle que la convention de Chicago interdit toute taxation sur le kérosène. (Commission des Finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire, Mercredi 14 octobre 2009, Séance de 21 heures 30, Compte rendu n° 8, France)
    • La température à laquelle le kérosène brûle est suffisante pour faire perdre à l’acier environ 75 % de sa force. (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, n° 67, p.5, automne 2008)
    • Pourtant, à l'heure creuse, quand la rumeur des boulevards s'intensifie et qu'à la puanteur du kérosène s'ajoute la frénésie des klaxons... (Marie-Ève Sévigny, Intimité et autres objets fragiles, Triptyque, 2012, p. 17)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français