khammara
étymologie
De l’arabe خمر.

nom

SingulierPluriel
khammarakhammaras

khammara \kam.ma.ʁa\ féminin

  1. Taverne, débit de boissons alcooliques.
    • Au seizième siècle, un nouveau type d'établissement fit son apparition à Damas, la khammara, sorte de «bistrot», essentiellement destiné, bien que l'étymologie du vocable évoque plutôt les boissons alcoolisées, à la consommation du café. (Gérard Degeorge, Damas: des Ottomans à nos jours, L'Harmattan, 1994 , p. 51)
    • L'idée que l'unique raison d'être d'un endroit puisse être de proposer aux clients des boissons enivrantes tenait de l'horreur, culturellement parlant. « Khammara », c'est ainsi que ma mère appelait ces endroits ; littéralement, ce terme signifie « vinerie », mais il a une connotation péjorative qui évoque davantage un bar à poivrons. (Ghada Karmi, A la recherche de Fatima : une vie palestinienne, traduit de l'anglais par Odile Ferrard, Labor et Fides, 2005, p. 289)
    • Tu fermeras le caveau… Passe à la khammara, cela te fera du bien... Rentre quand tu voudras… Je t’attendrai, et ne te ferai aucun reproche pour cette fois… (René R. Khawam, Contes et légendes du Liban, F. Nathan, 1962, p. 79)
    • Les débits de boissons alcooliques, mal vus en Orient, sont des khammara. Ce mot a tendance à disparaître depuis que la vente des alcools a été sévèrement réglementée en Egypte. (Jean-Jacques Luthi, Égypte, quʼas tu fait de ton français ?, Synonym, S.O.R., 1987, p. 67)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français