klaxon
étymologie
(1911) De l’anglais klaxon : le mot est inventé par son premier fabricant, F. W. Lovell, d’après le grec ancien κλάζω.

nom


klaxon \klak.sɔn\ ou \klak.sɔ̃\ masculin

  1. (transport) Avertisseur sonore électrique qui équipe un véhicule automobile.
    • Le klaxon d'une automobile fit sursauter le vieillard. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Dix ou vingt mille cornes, klaxons et trompes proclament éperdument la mobilisation du plaisir. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il freine trop lourd et sa gueule de flic va embugner (comme on dit chez moi, à Jallieu) le pare-brise. Il reste affalé sur le volant, déclenchant le klaxon. (Frédéric Dard, San-Antonio :Y a-t-il un Français dans la salle ?'', Éditions Fleuve Noir, 1979, chap. IL)
    • Et il fit pouët-pouët avec un klaxon en se tapant les cuisses de rire. Les deux agents secrets se regardèrent avec circonspection. (Maïkole, Permis de Tirer, 2010)
    • Pourtant, à l’heure creuse, quand la rumeur des boulevards s’intensifie et qu’à la puanteur du kérosène s’ajoute la frénésie des klaxons... (Marie-Ève Sévigny, Intimité et autres objets fragiles, Triptyque, 2012, p. 17)

traductions
  • allemand : Hupe féminin
  • anglais : klaxon
  • espagnol : bocina féminin, claxon masculin
  • italien : clacson
  • russe : клаксон



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.034
Dictionnaire Français