kyrielle
étymologie
Formé au Moyen Âge en référence à la litanie du culte catholique Κύριε ἐλέησον Kýrie eléêsonSeigneur, prends pitié »). (en grec moderne, Κύριε ελέησον).

nom

SingulierPluriel
kyriellekyrielles

kyrielle \ki.ʁjɛl\ féminin

  1. Suite interminable de paroles ou de mots.
    • Il lui a adressé une kyrielle d’insultes.
    • Une longue kyrielle de noms inconnus et barbares.
    • Je distribue des aumônes à tout ce monde, et recueille toute une kyrielle de bénédictions et de salams. (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
  2. (Par extension) Toute longue série, multitude.
    • Il a reçu une kyrielle de visiteurs.
    • Une kyrielle de petits pères Noëls s’apprêtent à entrer en scène.
    • Depuis quarante ans, le gouvernement philippin combat l’indépendantisme musulman et l’insurrection communiste dans le sud du pays, des affrontements qui ont fait plus de 150 000 morts. Il fait face à une kyrielle de milices et de guérillas, dont le plus offensif en ce moment est Abou Sayyaf. (Aux Philippines, Duterte exige le départ des militaires américains ↗ de Arnaud Vaulerin pour Libération le 13 septembre 2016)
    • Comme « Le Figaro » (17/7) l’a raconté, British American Tobacco a écrit, le 3 juillet, à une kyrielle de toubibs et d’associations pour leur vendre un discours sas filtre : le tabac chauffé est un « produit à nocivité réduite » qui offre « une alternative crédible et efficace au tabac ». (Isabelle Barré, Un coup fumant des fabricants de clopes, Le Canard Enchaîné, 23 août 2017, page 3)
  3. Procédé stylistique utilisé en versification et qui consiste à reprendre le même mot ou groupe de mots à la fin de chaque strophe.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français