légitimer
étymologie
 Composé de légitime et de -er.

verbe

légitimer \le.ʒi.ti.me\ transitif conjugaison

  1. Rendre légitime un enfant naturel.
    • Son mariage a légitimé deux enfants qu’il avait eus auparavant.
    • Ce prince fit légitimer deux de ses enfants naturels.
    • Les enfants légitimés par le mariage subséquent auront les mêmes droits que s'ils étaient nés de ce mariage. (Code civil des Français, Livre Premier - Des Personnes, Titre VII - De la paternité et de la filiation)
  2. Faire reconnaître pour authentique et juridique.
    • Il a fait légitimer ses pouvoirs.
  3. Justifier, rendre excusable.
    • La dureté des parents ne légitime point les torts des enfants.
    • — Ce type n’est rien pour moi. Je t’attendais. Il faut avoir les idées larges, tu me l’as dit toi-même. (...)
      — Oui, avait-il ricané, mais quand une fille, en amour, parle de largeur d’esprit, c’est pour légitimer celle de ce que je pense.
      (Hervé Bazin, La Tête contre les murs, 1949, Le livre de poche, éd. 1964, p. 244)
    • Mais Muhammad est perplexe : comment épouser la femme de son fils adoptif? Comme à chaque fois, l'ange Gabriel — celui qui révèle les versets du Coran — légitime ses désirs : le Prophète n'est le père de personne, dit le Ciel. (Vincent Remy, Opprimer, c'est sacré, Télérama n°3460, mai 2016)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français