lars
étymologie
{{siècle Référence nécessaire Ce mot pourrait venir du cri poussé par les Gadz'Arts d'Angers le samedi soir «Vive la rince!» avant de se coucher (le dimanche, grasse matinée : lever à 6h30 au lieu de 5h30 !) Référence nécessaire
«Vive la rince» s'est transformé en «Vive Larrens» en donnant naissance au mythe du major Larrens. Référence nécessaire

adverbe

lars \laʁs\

  1. (Argadz) Beaucoup, très
    • Il faut prévoir lars de binouse pour le fin's avec les P3.
    • Le monôme des archis était lars à la cote.

interjection

lars \laʁs\

  1. (Argadz) Marque l’approbation, le soutien aux propos entendus (le /a/ est alors allongé à l’extrême : laaaaaaaaaaaars!)
    • — Les anciens, ils crochent les boules! (fin de la brasse du MT)
      — Laaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrs! (reprise en coeur de tous les anciens présents)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.057
Dictionnaire Français