lasso
étymologie
De l’anglais lasso, de l’espagnol lazo apparenté au français lacet, lacs.

nom

SingulierPluriel
lassolassos

lasso \la.so\ masculin

  1. Longue lanière en forme de boucle dont se servent les gardiens de troupeaux, comme les cow-boys ou les gardians, pour s’emparer des chevaux, des bœufs sauvages, en la leur lançant autour du corps.
    • Tout en faisant cet aparté entre ses dents, le vaquero déroula le lasso qu’il portait attaché à sa ceinture et se mit à courir dans la direction du cavalier. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Le commandant du dirigeable qui surveillait ce quartier essaya de faire arracher au lasso le drapeau hissé sur Morgan Hall. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 234 de l’éd. de 1921)
    • Plus loin, un jeune adolescent à cheval, vêtu d'un « poncho » aux brillantes couleurs avec le traditionnel lasso pendu à l'arçon de sa selle, me salua d'un « buenos dias ». (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Montons sur ce large bureau, allons, mes souvenirs de westerns! Comment attraper un plafonnier au lasso? Oups! Raté! (Claude Jasmin, Délivrez-nous du mal, Québec : Stanké, 1980, page 45)
  2. (Figuré)
    • Je vous vois déjà venir avec votre sale logique qui prend au lasso les chevaux sauvages de l’imagination. (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 94)
  3. (Génétique) Structure intermédiaire formée lors de l’épissage de certains introns.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français