latex
étymologie
Du latin latex.

nom

latex \la.tɛks\ masculin

  1. (botanique) Suc végétal, laiteux et propre à certaines plantes, telles que l’hévéa, le pavot, le figuier, etc.
    • Certaines colles naturelles restent utilisées : les latex pour fermer les enveloppes par simple pression. (Isabelle Garraud, Éditorial, Collage actualités, février 2009)
    • Le caoutchouc naturel est obtenu à partir de l’écorce de l’hévéa sous forme d'un liquide blanc laiteux, appelé latex (Fig. 11.21), qui est une suspension de particules de caoutchouc dans l'eau.(Peter William Atkins, ‎Loretta Jones, Chimie: molécules, matière, métamorphoses, 1998, page 413)
  2. Matériau plastique élaboré à partir de la sève de l’hévéa ou synthétisé artificiellement.
    • Une bouche charnue façonnée pour tailler des flûtes, des nibards falsh et généreux, un boulard arrondi et bien ferme, enveloppés dans des sapes en latex genre dominatrice. (Johann Zarca, Le Boss de Boulogne, Don Quichotte éditions, 2014, chap. 4)

traductions
LaTeX
étymologie
(1982) Dérivé de TeX, lui-même des lettres grecques majuscules ΤΕΧ (tau-epsilon-khi), abréviation de τέχνη, téchnêtechnique, art, etc. »), préfixé de l’abréviation du nom de l’auteur Leslie Lamport.

nom propre

LaTeX \la.tɛk\ ou \la.tɛx\ invariable

  1. Langage de mise en page typographique bâti sur TeX, utilisé principalement par les milieux scientifiques et mathématiques.
    • Si TeX est le typographe, LaTeX est l’éditeur ; les deux transforment le manuscrit de l’auteur en une publication polie.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français