lave
étymologie
De l’italien napolitain lava#it|lava (« torrent causé par la pluie, qui inonde les rues »), issu de labes « éboulement ».

nom

SingulierPluriel
lavelaves

lave \lav\ féminin

  1. Magma qui s’écoule en torrents des volcans pendant leur éruption.
    • Faut-il étudier l'homme assagi, endormi sous la cendre, — ou, comme fit Pline l'Ancien pour le Vésuve, s'approcher de lui dans son jeune temps, alors qu'il jette sa lave et son feu ? (Ernst Bendz, François Mauriac : ébauche d'une figure, Göteborg : Elanders Boktryckeri Aktiebolag, 1944, p. 108)
    • Des flots, des torrents, des coulées de lave.
    • Des villes ensevelies sous la lave.
  2. Matériau issu d’anciennes roches en fusion.
    • Les villes voisines des volcans sont souvent pavées de lave.
    • La lave se solidifie rapidement par refroidissement au contact du sol, de l’atmosphère ou de l’eau et forme alors des roches volcaniques, comme par exemple les basaltes ou les rhyolites.

traductions
nom

SingulierPluriel
lavelaves

lave \lav\ féminin

  1. (surtout au pluriel) (Régionalisme) Sorte de pierre plate calcaire qui servait à la couverture des toits en Bourgogne et en Franche-Comté.
    • Son pied touche à la rivière du Cousin, sur les bords de laquelle s'étend le village du Vault. Une calotte de laves arides (sorte de pierres calcaires à feuillets épais ) couronne son sommet. (Notice historique : Découverte d'un temple romain, en 1822, à une lieue d'Avallon, en Bourgogne, dans « Dominique Romanelli, Voyage à Pompéi, Paris, Houdaille & Veniger, 1829 », p.4)
    • Les toitures en tuiles ou en laves sont seules propres à recueillir l'eau des citernes. ((Frère Ogérien, Histoire naturelle du Jura - Tome 1 : Géologie, 1er fasc., 1865, p.46)
    • Au hameau de Fontette est une chapelle de Notre-Dame, couverte en lave, fondée en 1657 par maître François Ravet, lieutenant général au bailliage de Vézelay, suivant une inscription placée sur sa tombe. (Maximilien Quantin, Répertoire archéologique du département de l'Yonne, Paris : Imprimerie impériale, 1868, p. 117)
forme fléchie

lave \lav\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de laver.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de laver.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de laver.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de laver.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de laver.
    • Lave ta tignasse ou je te gifle ; fais-toi des locks, des tresses, rase-toi le crâne ; donne ta chemise ; cesse d’être ma honte, le soir, quand les voisines viennent, avec leur air de pimbêches, Fatoumata surtout, et qu’elles demandent : et ton frère ? où donc est-il, notre chéri ? où est-il, petit Abou ? (Bernard-Marie Koltès, Tabataba, 1986, suivant Roberto Zucco, page 100)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français