lavoir
étymologie
Du verbe laver, avec le suffixe -oir.

nom

SingulierPluriel
lavoirlavoirs

lavoir \la.vwaʁ\ masculin

  1. (Architecture) Bassin public alimenté en eau aménagé pour rincer le linge.
    1. (Par extension) Emplacement dans une ville où l’on peut laver le linge moyennant une rétribution.
      • Il y avait beau temps, au lavoir communal ou sous les auvents d’aisseaux qu’on échangeait d’oreille à oreille de petites réflexions et qu’on se faisait part d’observations particulières […]. (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    2. (Par analogie) Sorte de vaste bac avec un plan incliné pour laver le linge.
      • Je gagnai le vestibule à tâtons, entre la cuisine et la buanderie. Je cherchais toujours. Disparue, l’essoreuse à linge, remplacé, l'ancien lavoir. À la place, un évier moderne. (Mary Marcus, Le refuge des souvenirs, traduit par Brigitte Hébert, Presses de la Cité, 2017)
    3. (Par extension) (Québec) Blanchisserie.
      • Elle venait encore au lavoir, il y a quelques années, par plaisir, seulement pour rincer. (Bernard Augereau, Les dits du linge, 2001)
  2. (religion) Dans les communautés et dans les sacristies, lieu où on se lave les mains.
  3. (technique) Appareil destiné à laver les substances que l’on emploie dans les manufactures ; machine dont on se sert pour laver le minerai, dans les mines.
    • La mine brute est lavée dans des lavoirs à bras suivant les procédés que nous avons déjà décrits. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 81)
    • Tel est le but des courbes de lavabilité des charbons imaginées par Hanappe, vers l'année 1912 et dont l'usage est devenu courant dans tous les lavoirs français et belges. (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, p.22)
  4. (armes) Accessoire destiné à être vissé sur la baguette du fusil et qui permet de coincer un chiffon pour ensuite l'introduite dans l'âme du canon afin de le nettoyer l'arme.
    • Lavoir : Accessoire de nettoyage du canon d'une arme dans lequel est ménagé une ouverture pour le passage d'un chiffon. Le lavoir comporte une partie filetée soit mâle soit femelle de façon à se visser sur l'extrémité d'une baguette. (http://armesfrancaises.free.fr/lexiqueL.html)

traductions
  • allemand : Lavoir ; Waschhaus ; Washplatz
  • anglais : lavoir ; washing-place (découvert) ; wash house (bâtiment)
  • espagnol : lavadero, pilón, aljerifero
  • italien : lavatoio

Lavoir
nom propre

Lavoir

  1. (Géographie) Section de la commune de Héron en Belgique.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.063
Dictionnaire Français