lavure
étymologie
(XIe siècle) Du verbe laver avec le suffixe -ure indiquant le résultat d’une action.

nom

SingulierPluriel
lavurelavures

lavure \la.vyʁ\ féminin

  1. (vieux) Eau ayant servi à laver quelque chose.
    • De la lavure d’écuelles.
    • Je me suis approché pour boire, car j'avais soif; l'onde aussitôt s'est changée en lavure de vaisselle, j'y suis entré jusqu'au ventre. (Gustave Flaubert, La Tentation de Saint Antoine, 1874)
  2. (arts) Opération par laquelle on retire l’or ou l’argent des cendres, des terres auxquelles il est mêlé, ou des creusets dans lesquels on l’a fondu.
    • Une des principales choses que l'on doive faire dans la préparation d'une lavure c'est de brûler si parfaitement tout ce qui doit passer dans le moulin au vif-argent, que toutes les parties métalliques soient réduites en gouttes ou grains, [...]. (Article Lavure dans l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, 1772)
  3. (Au pluriel) Parcelles d’or ou d’argent qui proviennent de cette opération ou qu’on tire des balayures.
forme fléchie

lavure \la.vyʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe lavurer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe lavurer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe lavurer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe lavurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe lavurer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français