legs
étymologie
De laisser. Le mot était écrit à l’origine lais . Plus tard, on a rapproché le mot du latin legatum, de même sens, et modifié l’orthographe en conséquence. Le sens lui-même a subi la même évolution, et est maintenant rattaché à léguer.

nom

legs \lɛ\ ou \lɛɡ\ masculin

  1. (droit) Don fait par testament ou par autre acte de dernière volonté.
    • Il s’allongea de nouveau, s’ingéniant à rédiger des clauses testamentaires en faveur d’Edna, pour la plupart, […] et à stipuler divers menus legs, avec des codicilles de plus en plus fantasques et extravagants […] (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 150 de l’éd. de 1921)
  2. (Par extension) Chose transmise.
    • Depuis fort longtemps, « on » oppose le Christianisme à l'Islam! Depuis fort longtemps, « on » arbore les valeurs chrétiennes comme supérieures aux valeurs musulmanes en omettant sciemment les legs de ces dernières aux premières. (Nas E. Boutammina, Sociologie du Français musulman : Perspectives d'avenir ?, BoD/Books on Demand, 2017, page 27)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français