lester
étymologie
dénominal#fr|Dénominal de lest#fr|lest.

verbe

lester \lɛs.te\ transitif conjugaison

  1. (marine) Garnir de lest.
    • Lester un navire, un ballon.
    • Le vaisseau faillit périr dans la tempête, parce qu’on ne l’avait pas bien lesté.
    • Cela, répondit un des matelots, c’est un morceau de roc que la bête aura avalé pour se lester. (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
  2. (Figuré) Pourvoir abondamment.
    • Le Déjeuner sur l'herbe (1959-1960) de Manet : il en force le côté partousard en dépouillant les hommes de leurs habits noirs et en les lestant de testicules généreux. (Suzanne Ferrieres-Pestureau, « La violence mobilisée pour conjurer la peur de la femme et de la mort », chap. 12 de La violence à l’œuvre, Éditions du Cerf, 2018)
  3. Se caler, prendre de la nourriture.
    • Se lester l’estomac ou, absolument se lester.
    • Je me suis bien lesté avant de me mettre en route.
  4. (Figuré) Faire peser.
    • Ses parents lui avaient donc donné le prénom de l’oncle disparu — quelle étrange idée d’ainsi lester l’existence d’un enfant. (Étienne Klein, En cherchant Majorana, Gallimard, 2013) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 16}}

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.066
Dictionnaire Français