licence
étymologie
Du latin licentia.

nom

SingulierPluriel
licencelicences

licence \li.sɑ̃s\ féminin

  1. Permission.
    • Ah ! cette ville imbécile et mortelle […]. Elle prend des aspects de nécropole où les macchabées folâtres auraient licence de grimacer et de gesticuler sous un ciel putride, gonflé comme un égout. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 10)
    • Pour ce soir, je te donne licence de débiter tes sornettes. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  2. Permission spéciale, accordée par le gouvernement, pour exporter ou pour vendre certaines marchandises.
    • Il obtint une licence pour expédier du vin en pays étranger.
    • Licence pour le débit du tabac en détail.
    • Un nouveau cabaret ne peut ouvrir sans une licence.
    • Je vous affirme que je pense aux licences d'importation et à la prime de transport. La question vitale pour cette région. (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. III, Gallimard, 1937)
  3. (France) (Éducation) Degré qui est entre celui de bachelier et celui de docteur dans les facultés de lettres, de sciences, de droit.
    • C’est un lieutenant qui me demande. Au temps où il préparait la licence, il a connu à Louis-le-grand, mes camarades et désire me parler d’eux. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Une licence de France correspond à peu près à un grade de bachelier du Québec.
  4. Liberté trop grande, contraire au respect, à la retenue et à la modestie.
    • C’est un homme qui se donne de grandes licences.
    • Prendre bien des licences avec quelqu’un.
  5. Liberté excessive, dérèglement, insubordination.
    • La licence des mœurs.
    • Une licence effrénée.
    • Réprimer la licence.
    • Agir ainsi, c’est ouvrir la porte à la licence.
    • La licence n’a plus de frein, n’a plus de bornes.
    • Une liberté qui dégénère en licence.
    • Qu'il nous conjure de ne pas jouer le jeu fatal de la licence et, osons dire le mot, de l'immoralité, c'est dans notre intérêt. (Arnaud Desjardins, L’audace de vivre, Éditions de la Table Ronde, Paris, 1989, p. 153)
  6. (Poésie) Toute liberté que le poète se donne dans ses vers contre la règle et l’usage ordinaire.
    • Licence poétique.
  7. (info) Contrat ou déclaration par lequel le titulaire des droits d’un logiciel autorise un tiers (ou l'ensemble des tiers autorisés) vis-à-vis de l’usage, de la distribution ou de la modification. (S'utilise aussi pour des non-logiciels, pas forcément numérisés, pourvu que leur utilisation nécessite des droits d'auteur)
synonymes
traductions
traductions
traductions
  • anglais : bachelor’s degree

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.033
Dictionnaire Français