licitation
étymologie
(1583) Du latin licitatio.

nom

SingulierPluriel
licitationlicitations

licitation \li.si.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. (Droit) Vente, au plus offrant et dernier enchérisseur, d’une maison, d’un héritage qui appartient en commun à plusieurs cohéritiers ou copropriétaires.
    • L’archevêque Carlo Maria Vigano, nonce du Vatican aux États-Unis, a divulgué dans un programme de télévision une lettre dans laquelle il alertait le pape à propos de différents cas de corruption au Vatican et lui demandait de le maintenir à son poste de secrétaire général du « governatorato », le département chargé des achats et des licitations de tout l'État du Vatican, un territoire permettant toutes sortes de magouilles, particulièrement dans une entreprise comme Vatican sa régie par une hiérarchie aussi obsolète que détestable. (Luis Sepúlveda, « Ingrédients pour un roman noir au Vatican », chronique du recueil Une vie de passions formidables, 2012, traduite de l’espagnol du Chili par Bertille Hausberg, 2014, page 58)
    • Viennent ensuite les détails de la procédure à suivre, soit pour arriver à la licitation, soit pour fixer la valeur de la propriété licitée et la distribution du prix entre les ayants-droit. (M. de Thorigny, Loi relative à la licitation des étangs dans le département de l’Ain, 1856, page 10)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français