lie
étymologie
Du latin médiéval lias, (pluriel) liæ « lie, sédiment, résidu », du gaulois lĭga, lega « sédiment, dépôt, limon » (cf. gallois llai, breton lec’hi « lie, mucilage », vieux breton leh « dépôt, vase »).

nom

SingulierPluriel
lielies

lie \li\ féminin

  1. Dépôt formé par précipitation dans une boisson, spécialement un liquide fermenté.
    • J’ai de la lie de vin au fond de ma bouteille.
    • De ce vin, la première bouteille était un peu trouble vers la fin, Brisemont versa cette lie dans un verre. (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1844)
  2. (Par extension) Résidu précipité laissé par un liquide.
    • Il y avait au tournant des douves, à la base d’une des tourelles, une sorte de cellule à moitié bouchée, qui servait autrefois de porte dérobée. Le pont qui la reliait aux allées du parc était détruit. Il n’en restait que trois piles en partie submergées, et que l’eau marécageuse du fossé salissait incessamment de lies écumeuses. (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 226)
    • (Figuré)Puisqu'il faut tout avouer, je descendrai en moi jusqu’au tréfonds, j’en remuerai la lie et j’en étalerai la pestilence. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 48)
  3. (Figuré) Les mauvais éléments d’un peuple ou d’une population.
    • En réalité, l’effectif sous les armes n’atteint pas un tiers de ce nombre; […]. Puis, quand l’ordre de mobiliser arrive, on complète rapidement le chiffre par l’enrôlement, de gré ou de force, de mendiants et de vagabonds sans feu ni lieu, de la lie de la population. (Frédéric Weisgerber, Trois Mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, page 80)
    • La lie des rebelles avait été mise en déroute. (Glen Cook, La Rose blanche (roman), 1985)
    • Vous êtes la lie de l’humanité ! (Le Rivage du labyrinthe (Kaze no umi meikyuu no kishi), livre 2, tome 1, 14 juin 2007, ISBN 978-2-7459-2046-1, page 135)
  4. (Figuré) (Poétique) Résidu couleur lie-de-vin.
    • Ils restèrent là plus de deux heures à regarder le ciel qui déposait ses lies et devenait d’un beau gris perle. (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 390)
synonymes
Résidu précipité laissé par un liquide (1,2) :
Mauvais éléments d’une société (3) :

traductions
traductions
forme fléchie

lie \li\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de lier.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de lier.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de lier.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de lier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de lier.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français