liens du sang
étymologie
 Composé de lien et de sang.
Du fait que l’on dit que les personnes d’une même famille on le même sang.

locution nominale

liens du sang \ljɛ̃ dy sɑ̃\ masculin pluriel

  1. Liens familiaux.
    • Chaque année, ou tous les deux ans, a lieu une fête que les vieux adorateurs de figurines en terre cuite reconnaîtraient bien. On renouvelle l’oratoire, on abat l’ancien et on en construit un nouveau. Des dizaines de litres de pulpe, des dindons au piment, sont offerts par le propriétaire à ceux qui viennent l’aider ; c’est à charge de revanche car il devra les aider pour leur fête à eux. L’Otomi attache moins d’importance aux liens du sang qu’à ceux-là ; sur tout le village est tissé un invisible réseau d’obligations, une sorte de parenté rituelle qui est plus impérieuse que la naturelle. La coopération à chaque fête d’oratoire est un devoir absolu du moment qu’on est entré dans la chaîne. (Jacques Soustelle, Indiens du Mexique : Jacques Soustelle chez les Otomis publié dans Le Peuple (journal français) : organe quotidien du syndicalisme, 19 août 1936)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français