lisser
étymologie
(XIe siècle) Attesté sous la forme lischier et le sens de « repasser (au fer chaud) » dans les gloses de Rachi ; probablement issu du croisement du latin lixare : le repassage et lissage se faisaient à l’eau chaude ; avec le latin allisus pour lisse. Le mot ne s’est réellement répandu qu’à partir du XVIIe siècle.
Le radical latin lixa de ce mot est le même que dans lessive#fr|lessive, lessiver#fr|lessiver.

verbe

lisser \li.se\ transitif conjugaison

  1. Rendre lisse.
    • Comme il avait dû prendre les billets un par un, les appliquer symétriquement l’un contre l’autre, les lisser de la main, les égaliser de façon à ce qu’aucun ne dépassât ! (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Par un mystérieux tour de force, il avait réussi à se raser et à lisser ses cheveux dorés. Son visage était tout à fait séraphique. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 262 de l’éd. de 1921)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français