livresque
étymologie
 Composé de livre et de -esque.

adjectif

SingulierPluriel
livresquelivresques

livresque \li.vʁɛsk\ masculin et féminin identiques

  1. En rapport avec les livres.
    • Des années durant, les maîtres des lieux vont poursuivre leurs travaux illicites et maintenir leurs activités livresques, cinématographiques et gastronomiques, sans être le moins du monde inquiétés. (Hervé Liffran et Cristophe Nobili, « À Arles, le patrimoine tout-permis de la ministre du patrimoine », Le Canard enchaîné, 20 juin 2018, page 3)
  2. (En particulier) Qui provient uniquement des livres et non de l’expérience.
    • Il prouva de la sorte qu’il avait peu de sens politique. Il en manquait, en effet, non seulement parce qu’il portait la maladresse en lui mais parce qu’il était livresque. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I. Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, page 61)
    • Ces leçons sont nécessairement élémentaires, dispersées, souvent livresques et surannées, sans travaux sur le terrain et sans contact réel avec la science en marche. (Marie-Victorin, « Pour un institut de géologie ↗ », Le Devoir, 27 janvier 1937, page 10)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français