logographe
étymologie
Du latin logographus, du grec λογογράφος.

nom

SingulierPluriel
logographelogographes

logographe \lɔ.ɡɔ.ɡʁaf\ masculin

  1. (Antiquité) prosateur#fr|Prosateur grec.
    • Hérodote trouva des matériaux pour son histoire dans les écrits des logographes.
    1. Rhéteur qui composait des plaidoyers pour des accusés qui les lisaient devant le tribunal.
      • À qui s’adresse-t-il ? Essentiellement aux logographes, qui font profession d’écrire les discours et les plaidoiries de ceux qui vont être confrontés à la justice. (Philippe Breton, La parole manipulée, La Découverte / Poche, 2000, page 59)
  2. (vieilli) sténographe#fr|Sténographe.
    • La famille royale fut replacée dans la loge du logographe, pour assister aux décisions qui allaient être prises, et aux scènes qui allaient se passer dans le corps législatif. (Adolphe Thiers, Histoire de la Révolution française, tome 2, livre VIII ; Furne et Cie éditeurs, Paris, 1846, page 228.)

traductions
  • anglais : λογογράφος



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français