long
étymologie
(Adjectif) (Xe siècle) Du latin longus. Long terme apparaît en 1250. (1080) lonc.
(Nom 1) (1165)
(Adverbe) (1050) longes, « longuement ».
(Nom 2) Du chinois .

adjectif

SingulierPluriel
Masculinlong
\lɔ̃\
longs
\lɔ̃\
Fémininlongue
\lɔ̃ɡ\
longues
\lɔ̃ɡ\

long \lɔ̃\

  1. Qualifie des objets considérés dans leur dimension d’une extrémité à l’autre, par opposition à court.
    • Le palier est long et étroit, le mur est tendu d’une imitation de tapisserie à ramages vert sombre où brille le cuivre d’une applique à gaz. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Chacun d’eux semblait aussi long que le Strand et aussi large que Trafalgar Square. Certains même devaient avoir un tiers de mille de longueur. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 130 de l’éd. de 1921)
    • ''— La perche, une perche, reprit Grangibus qui ne perdait plus le nord./>Camus, parmi celles qu’on avait arrachées à une clôture voisine, choisit la plus longue et la plus solide et on la tendit à l’enlisé […] (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises'', 1921)

  2. (Spécialement) (anatomie) Qualifie les os qui sont ainsi dimensionnés.
    • Les os du métacarpe ont la structure des os longs en général, c'est-à-dire, que leur corps est compacte & que leurs extrémités sont celluleuses. Ils sont creusés par un canal médullaire prononcé. (Hippolyte Cloquet, Encyclopédie méthodique ou par ordre de matières : système anatomique, tome 1, Paris : chez la veuve Agasse, 1823, p. 452)
  3. Qualifie une surface considérée dans sa plus grande dimension et par opposition à large.
    • Une table longue. Ce jardin est plus long que large. Un champ long et étroit.
  4. Qui dure longtemps.
    • Pendant de longs siècles, la maison resta bien fragile. A peine différente d'une cabane de bois dans les forêts, bicoque de limon très souvent, elle brûlait ou elle fondait pour un rien. (Octave Guelliot, Villages et maison des Ardennes, dans la Revue de folklore français et de folklore colonial, Librairie Larose, 1937, vol. 8, p. 188)
    • La courte nuit d’été lui parut cependant interminablement longue. Il éprouvait une sensation désagréable d’insécurité et il s’imaginait, sans la moindre raison, que le jour la dissiperait. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 98 de l’éd. de 1921)
    • L’avalanche de nos obus et de nos torpilles dura quatre longues heures.(Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1915, p. 177)
    • Les îles Galapagos, mon escale prévue, n’étaient qu’à huit cent milles à vol d’oiseau, mais malgré la courte distance, c’était une longue traversée […] (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  5. (En particulier) Qualifie des ouvrages de l’esprit, soit que l’on en considère l’étendue, soit qu’on ait égard au temps nécessaire pour les lire, les réciter, les entendre.
    • Un long poème.
    • Un long discours.
  6. Qui est lent ou tardif.
    • L'ustensile employé est une cocotte en fonte très épaisse, assez grande. La fonte est longue à chauffer mais, à travers sa matière, la chaleur se répartit plus régulièrement. (Françoise Bernard, La cuisine, Hachette Pratique, 2011)
    • Cet ouvrier est long à tout ce qu’il fait. — Ces arbres sont longs à pousser.
  7. (Grammaire anglaise) Se dit d’un adjectif comportant trois syllabes (ou deux s’il ne se termine pas par le suffixe adjectival -y#en|-y).
    • Les mots expensive et anonym sont des adjectifs longs, car ils ont plus de deux syllabes.
    • L’adjectif airless est dit long car il comporte deux syllabes, et ne se termine pas par le suffixe -y ; à l’inverse, l’adjectif bandy est dit court : il se termine par le suffixe adjectival -y.
antonymes traductions traductions traductions
nom

SingulierPluriel
longlongs

long \lɔ̃\ masculin

  1. Longueur, par opposition à largeur.
    • Le passage du fleuve, large en ce point de deux cents mètres, se fait au moyen d’embarcations plates de six à dix mètres de long. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 143)

nom

SingulierPluriel
longlongs

long \lɔ̃\ masculin

  1. (Chine) (arts) Dragon chinois, en particulier celui à cinq griffes, symbole de l’empereur.
    • La livrée Impériale est jaune, & tout ce qui appartient à l’Empereur est de la même couleur, sans excepter ses dragons à cinq griffes, qui se nomment long, & sa cotte-d’arme, qui est telle encore que l’Empereur Fo-hi la porta le premier. Personne n’oserait prendre ni l’un ni l’autre sans sa permission ; mais tout le monde peut orner son habit d’un dragon à quatre griffes, qui s’appelle mang. (Jean-François de La Harpe, [//books.google.com/books?id=zUtFAAAAcAAJ&pg=PA164&lpg=PA164&dq=long&source=bl&hl=fr&sa=X#v=onepage&q=long&f=false Abrégé de l’histoire générale des voyages], seconde partie, livre quatrième, 1780)
    • Long se traduit en occident par ‘dragon’. Appartenant au bestiaire fantastique, l’animal présente un corps de serpent : là s’arrête toute ressemblance entre le long chinois et le dragon occidental. (Nicole Bisscop, L’empire du dragon : chefs-d’œuvre du Musée du Henan en Chine, 2004)

adverbe

long \lɔ̃\ invariable

  1. D’une manière longue, avec quelque chose de long.
    • […] je regardais les gens entrer dans la cour, les hommes en redingotes sombres, les femmes long voilées de noir. (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
  2. (familier) Beaucoup.
    • S’il ne dédaigne pas un verre de vodka offert à propos, il saura m’en dire long sur le pays […] (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. V, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892, Page:Verne - Claudius Bombarnac.djvu/64)
    • Ces hommes marqués dans le dos ne semblaient point en penser long ; ils allaient de cabaret en cabaret et semblaient mus par mécanique. (Alain (philosophe), Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 112)

Long
nom propre

Long

  1. (Géographie) Commune française du département de la Somme.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français