longer
étymologie
Verbe  composé de long et de -er.

verbe

longer \lɔ̃.ʒe\ transitif conjugaison (pronominal : se longer)

  1. Passer le long de.
    • … puis, ayant longé un champ d’avoine, étoilé de bluets et de coquelicots, nous arrivâmes en un verger où des vaches, à la robe bringelée, dormaient couchées à l’ombre des pommiers. (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • À ce moment, il aperçut un ours superbe, un grizzly à fourrure noire, de haute taille, qui marchait sur ses pieds de derrière en longeant la voie, troublé sans doute par cette lutte des éléments qui impressionne si vivement les animaux. (Jules Verne, Le Testament d’un excentrique, 1899, livre 2, chap. 12)
  2. (Par extension) Passer au plus près de.
    • Cependant, tout de gris habillé pour être moins aisément distingué des choses, Kinkin longeait les murs et les haies. (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  3. (marine) Naviguer le long de, de manière à ne pas perdre de vue.
    • En longeant l’atoll, j’étais rempli d’admiration et d’étonnement pour l’extraordinaire travail des madrépores. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  4. (Figuré) S’étendre le long de, en parlant des choses.
    • Un bois qui longe la route.
  5. (chasse) (intransitif) Entraîner les chasseurs très loin, en parlant d’un animal, en particulier d’un cerf.
    • Le cerf longe.
  6. (pronominal) (alpinisme) S'attacher avec une longe.
    • Ne jamais se longer dans une seule ganse, mais dans les deux ganses d'un nœud de chaise double.

traductions
traductions
  • espagnol : costear



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français