longue-vue
étymologie
 Composé de long et de vue.

nom


longue-vue \lɔ̃ɡ.vy\ féminin

  1. Instrument d’optique monoculaire destiné à obtenir une vision rapprochée des objets éloignés.
    • Tout est dit, s’écria dans un accent de désespoir le capitaine, qui, ayant braqué sa longue-vue, ne distingua rien du côté de la terre… (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • la fameuse longue-vue de Paganel ne lui donna qu’une vague idée de ces rivages américains. (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • […] du capitaine commandant le fort qui, revêtu de son grand uniforme, une longue-vue à la main et les bras derrière le dos, se promenait à grands pas sur les glacis du fortin. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • […] la longue-vue de marine qui avait dû souffrir des tempêtes du cap Horn, car on entendait tinter ses lentilles comme autant de grelots. (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 307)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.040
Dictionnaire Français