lot
étymologie
De l’ancien français lot, du germanique hlauts qui donne Los en allemand, lot en anglais, lot en néerlandais, lott en suédois, hlutur en islandais. Plus avant, apparenté au latin clavis (« clé, ce qui sert à fermer »), à clos, enclos avec évolution sémantique vers « enclos, lopin de terre, portion de terre dont on hérite, héritage » puis « héritage, destinée ».

nom

SingulierPluriel
lotlots

lot \lo\ masculin

  1. Portion d’un tout que l’on partage entre plusieurs personnes. Il se dit principalement en matière de succession.
    • Faire des lots.
    • La formation, la composition des lots.
    • Ce lot est plus fort que l’autre.
    • Égaliser les lots.
    • Les lots ont été tirés au sort.
  2. Ce qui échoit dans une loterie à chacun des billets gagnants.
    • Le gros lot lui est échu.
    • Gagner un lot de dix mille francs.
  3. (Figuré) Ce que nous donne en partage la destinée, le sort.
    • Les voleurs de voitures, les pickpockets, les pilleurs de troncs d'église et surtout les cambrioleurs sont le lot quotidien de ces policiers qu'il est fréquent de croiser dans les couloirs du troisième étage du Quai des Orfèvres, […]. (Roger Borniche, L'affaire de la môme Moineau, Grasset, 1986, chap.12)
    • La traditionnelle « vogue des marrons » de la Croix-Rousse a démarré samedi dernier pour sept semaines avec son lot de manèges, pêches aux canards et autres stands de tirs qui réjouissent les badauds, et ses inévitables problèmes de bruit et de stationnement qui irritent les riverains. (Anne-Caroline Jambaud, Vogue des marrons : le maire du 4e prend un coup de chaud, dans LibéLyon, 7 octobre 2010)
    • La misère est le lot de cette famille. — La persécution a été le lot des premiers syndicalistes.
  4. (familier) Femme, généralement plaisante, jolie. Souvent dans des expressions comme « beau, bath, chouette petit lot ».
    • « Résidu de fausse couche » est très apprécié au drugstore. Mais, d’une façon générale, une femme y est une « affaire » ou un « lot ». (Jean Monod, Les Barjots : essai d'ethnologie des bandes de jeunes, Julliard, 1968)
    • Je ne céderais ma place pour rien au monde. Pas même pour un harem rempli de petits lots. (Erik Wietzel, Ne cherche pas à savoir, XO Éditions, 2010)
    • En conformité avec l’adage qui se ressemble s’assemble, sa copine Sonia est également un beau petit lot, bien qu’elle soit dotée d’une paire d’yeux au clignement idiot accompagné d’une bouche en cul de poule qui lui donne un air de cruche impeccable. (Rip, Coke de combat, Éditions Léo Scheer, 2011)
  5. Ensemble de choses d’une même sorte qui forme un tout.
    • Henri se leva, fouilla dans un tiroir, exhuma tout un lot de paperasses qu’il éparpilla sur la table. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 118)
    • Dans le lot de chandails à manches courtes, il y en a un que j'ai pris expressément pour toi. Elle le présenta. C'était un maillot plus grand que les autres, […]. (Andy Weller Jocelyn, Le château aux cyprès, Éditions Pour Tous, 2003, page 214)
    1. (Industrie pétrolière) Quantité d’un même produit pétrolier liquide, expédiée séparément dans une canalisation ou un oléoduc.
  6. (En particulier) (hippisme) Ensemble des chevaux participant à une course.

traductions
Lot
étymologie
De l’occitan Òlt, issu du latin Ulda / Ulta (fluvius), avec (agglutination) de l'article.

nom propre

Lot masculin singulier invariable

  1. (Géographie) Rivière du Sud-Ouest de la France, affluent de la Garonne.
    • Autrefois le Lot était une voie navigable : ses écluses, ses relais faisaient vivre un peuple de mariniers. On a déclassé le Lot. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Géographie) Département du sud-ouest de la France, faisant partie de la région administrative Occitanie. Ce département porte le numéro 46.
    • Les paysans du Lot, il y a vingt ans, étaient misérables, accablés par les hypothèques dont une prospérité relative, survenue à la suite de la guerre, les libéra. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les principaux « courants » qu'on peut observer dans cette répartition sont : […]. Un courant qui, par l’Albigeois, se dirige vers le Lot et les Charentes, et, par les calcaires du Poitou, atteint le bassin inférieur de la Loire. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.41)
  3. (Géographie) Section de la commune de Beersel en Belgique.
  4. Personnage biblique et coranique, neveu d'Abraham.
    • À l’instant où le train franchit la frontière, je sus, à l’instar de Lot, le père archaïque de la Bible, que derrière moi tout n’était plus que poussière et cendres, passé pétrifié en sel amer. (Stefan Zweig, trad. Dominique Tassel, Le Monde d’hier, Gallimard, 2013) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 524}}



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français