louange
étymologie
Dérivé du verbe louer#fr-verb-2|louer.

nom

SingulierPluriel
louangelouanges

louange \lwɑ̃ʒ\ féminin

  1. Discours ou paroles par lesquelles on relève le mérite de quelqu’un, de quelque action, de quelque chose.
    • Laissez donc le soin de vos louanges aux hérauts et aux ménestrels, messire chevalier, répondit Rowena ; elles conviennent mieux à leur bouche qu’à la vôtre. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Malgré sa raison ferme et droite, le directeur général avait un faible qui se rencontre chez beaucoup d’hommes de mérite. Il aimait la louange, et même la flatterie ; […]. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2,4, 1833)
    • Ce vaurien de Mablot, ce dégoûtant, ce saligaud ! Et lui qui le tenait en si haute estime, lui qui avait tant chanté ses louanges ! (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Plût à Dieu, écrit-il à son ami Thiériot, auquel il a demandé de porter sa dernière tragédie au père Brumoy, que je méritasse leurs louanges ! (Pierre Milza, Voltaire, Librairie Académique Perrin, 2007, p. 19)

traductions
forme fléchie

louange \lwɑ̃ʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de louanger.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de louanger.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de louanger.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de louanger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de louanger.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français