luxuriant
étymologie
Emprunté au latin (vers 1120), luxurians participe présent de luxuriare « être surabondant » et « s’adonner à la volupté », représenté avec ces deux sens dans l'ancien français luxurier, XIIIe siècle, dérivé de luxuria [1].

adjectif

SingulierPluriel
Masculinluxuriantluxuriants
Fémininluxurianteluxuriantes

luxuriant masculin

  1. Qui surabonde, qui est très riche, comble la vue (ou, par extension, l'ouïe).
    • Sa chevelure luxuriante, d’une nuance entre le brun et le blond, était partagée d’une manière gracieuse et élégante en nombreuses boucles où l’art avait assisté la nature. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • La végétation presque luxuriante de la vallée s’expliquait par la présence de cette eau à une faible profondeur. (Isabelle Eberhardt, Dans la dune)
    • Il semblerait donc que le plus grand désordre doive régner dans le tapis végétal. Il en est bien ainsi dans les régions de végétation luxuriante […]. (Henri Gaussen, Géographie des plantes, Armand Colin, 1933, p. 100)
    • En 1938, l'Anschluss le contraint à quitter l'Autriche et à s'établir à Hollywood, où il compose une série de musiques de film luxuriantes, empoche quelques Oscars, avant d'effectuer un ultime retour vers la musique de concert. (Jacques-Emmanuel Fousnaquer, « Erich Wolfgang Korngold », in Musiciens de notre temps depuis 1945, éditions Plume et SACEM, Paris, 1992, p. 278)
    • Sa chair épanouie, luxuriante, lui renvoyait une image maternelle, et cela bien que sa propre mère n'eût que la peau sur les os. (Pierre Bordage, Rohel 3.3 : Le chœur du vent, Nantes : Éditions L'Atalante, 2013)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français