luzerne
étymologie
(XVIe siècle) De l’occitan lusèrna, tout d’abord « vers luisant », puis de façon métaphorique « luzerne », en raison de l’aspect brillant des graines de la plante, issu de l’ancien occitan luzerna (« lampe »), du latin lucerna (« lampe »), dérivé de lucereluire »).

nom

SingulierPluriel
luzerneluzernes

luzerne \ly.zɛʁn\ féminin

  1. (Agriculture) (botan) Plante fourragère de la famille des Fabacées (ou Légumineuses) à feuilles en trèfle et à gousses en spirale.
    • Quand on fait la moisson du chanvre, il se passe quelquefois d’étranges phénomènes dans la personne des travailleurs mâles et femelles. […]. Du reste, il m’est arrivé, à moi, enfant, jouant et me roulant dans des amas de luzerne, des phénomènes analogues. (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch, 1851)
    • La cuscute, nommée teigne dans le pays , infecte trop souvent les luzernes et les semis de vesce; on essaie de la détruire, en enfouissant à la fourche toutes les plantes attaquées; […]. (Louis Graves, Précis statistique sur le canton d'Auneuil, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais : chez Achille Desjardins, 1831, p.80)
    • Des engrais verts telles la vesce velue et la luzerne fixent l’azote de l’air grâce à une symbiose avec une bactérie qui infeste leurs racines. (Philippe Collignon & Charlie Nardozzi, Un potager pour les nuls, First éditions, 2010, p.310)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.053
Dictionnaire Français